L’hôtel Mirage

l'hôtel mirage

Hier soir, je découvrais que mon roman était passé en téléchargement gratuit depuis plus d’un an sur la plateforme Kobo de la Fnac. Un bug, une mauvaise manipulation ou un mystère. Je n’étais pas retourné sur mon compte depuis longtemps (étant concentré sur les quelques ventes Amazon) et je découvrais pas moins de 1248 téléchargements !

J’ai d’abord été complètement abasourdi pendant de longues minutes, à la fois étonné et en colère. Cet incident venait titiller la partie en moi qui désespère de ne pas se faire convenablement d’argent avec son art, de voir son travail réduit et vendu au prix de zéro.

Ce matin, je recevais un email d’une lectrice qui venait de terminer la lecture de mon roman et qui m’en félicitait. C’est une synchronicité étrange et joyeuse quand je vois que beaucoup l’ont téléchargé depuis janvier 2019. Coïncidence bienvenue car elle arrivait le lendemain de ma découverte du bug qui m’avait beaucoup stimulé.

Faire preuve de résilience ou être fidèle à son travail

J’ai hésité à laisser le livre en gratuité, voulant faire preuve de résilience, une vertu sollicitée chez tout le monde en ce moment. Puis, j’ai décidé de fixer un petit prix de 2€, pour représenter le lien entre l’auteur et son lecteur. Déjà sept personnes l’ont acheté depuis hier. Petit prix également car ce roman est un premier ouvrage et qu’il n’a pas retenu l’attention des maisons d’édition (donc sans relecture « professionnelle », même si je remercie encore un ami d’avoir effectué une première correction).

Il est parfaitement imparfait et a de nombreuses faiblesses, mais je l’aime et le défendrai toujours. Il m’a demandé de longs mois de persévérance et de discipline. Quand on attend d’être parfait pour se montrer, on ne se lance jamais. Un créateur fait, travaille encore et encore pour s’améliorer. Lisez-le ou ne le lisez-pas ! Aimez-le ou critiquez-le. Pendant ce temps, je continue d’écrire d’autres histoires.

Le lien: https://bit.ly/2VAkBh7

Merci encore aux amis et à la famille d’avoir acheté la version papier quand elle était disponible. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.